TooTuto - Tout plein de tutos, tutoriels, notes de cours, formations

Apprendre à dessiner – Comment se lancer ?

Nous allons commencer à apprendre à dessiner. Pour ça, on va voir comment se lancer, grâce à un petit exercice.

Commençons par faire des lignes droites

Quand on trace des lignes droites, il faut essayer de les tracer les plus droites possibles.

Pour faire des lignes droites, inutile de tracer de grands traits d’un seul coup, très rapidement, parce qu’autrement, on contrôle rien et on fait des gribouillis.

Au contraire, pour tracer des lignes droites, il faut prendre son temps et rester concentré (comme ci -dessous).

Ici on part du haut vers le bas, mais on peut également partir du bas vers le haut; c’est différent.

On fait des traits en biais…

Ou des lignes légères, en appuyant à peine sur le crayon…

Si on a plus de facilités à tracer des lignes horizontales… pourquoi ne pas commencer par ça ?

Une chose à ne surtout pas faire, c’est tracer une ligne en plusieurs fois, en faisant une succession de petits traits.

Et si on faisait des courbes (comme ci-dessous) ?

Même si ces courbes ne sont pas parfaites, il faut essayer de les tracer d’une traite.

Bien tenir le crayon

Au niveau de la main, il faut essayer de prendre appui sur la feuille avec le petit doigt comme support

En fait, il n’y a pas que la main qui bouge, c’est tout le bras qui bouge.

Donc quand on trace des lignes, il faut que le bras bouge aussi.

Il ne faut pas hésiter à tracer des lignes superposées.

Faire des lignes dans tous les sens pour habituer la main

Les lignes doivent partir dans tous les sens pour habituer la main, le bras. Il faut également varier les formes de lignes aussi.

On n’hésite pas non plus à partir du bord de la feuille de façon à s’approprier l’espace de la feuille.

Ne pas rester concentré sur une seule partie de la feuille. Pour cela, on dessine sur toute la feuille.

Comme ci-dessous, on n’hésite pas non plus à dessiner des lignes assez longues, du haut de la feuille, jusqu’au carnet en bas.

L’important, c’est vraiment d’avoir une ligne fluide. Même si, quand on fait des cercles, ça n’est pas parfait, ce qui est important, c’est la fluidité du trait.

Cela va permettre de donner de l’expression au trait.

Si on est crispé, si on n’utilise pas bien son bras, forcément, ça se retransmet sur le trait. Par conséquent, on a l’impression d’avoir un dessin un peu bizarre, un peu figé.

Pour faire des pleins et des déliés (comme ci-dessous), on va appuyer très fort au début et de moins en moins fort.

Pourquoi ne pas faire la même chose en traçant cette fois-ci des courbes.

Maintenant,  faisons  l’inverse : c’est-à-dire partir d’un trait très léger à un trait où on va appuyer de plus en plus fort.

On va essayer de varier au maximum les lignes, les styles de lignes (des lignes droites, des courbes, des cercles…), varier l’épaisseur du trait (des traits très fins, des traits plus épais…)

Il ne faut pas hésiter à noircir la feuille voire plusieurs.

Aller à la barre d’outils